Caractérisation des produits pétroliers lors de la pyrolyse de leur fraction lourde : étude géochimique et structurale

par Sylvie Bonnamy

Thèse de doctorat en Terre, Océan, Espace

Sous la direction de Agnès Oberlin.

Soutenue en 1987

à Orléans .


  • Résumé

    La texture et la microtexture de precurseurs carbones de composition elementaire variee ont ete etudiees lors de la carbonisation depuis la nucleation, jusqu'a la coalescence et a la fin de la croissance des domaines orientes. Dans la 2**(e) partie, les relations roche-mere et petrole sont abordees par l'etude de la filiation kerogene-asphaltene de roche-asphaltenes d'huile. Dans la 3**(e) partie, on analyse l'influence de la biodegradation sur l'importance des domaines orientes des aspfhaltenes a partir d'une serie d'huile a biodegradation croissante. La degradation microtexturale s'accentue avec le pourcentage ou hydrocarbures aromatiques partant precocement au cours de la pyrolyse. Les asphaltenes sont affectes par les facteurs modifiant la matiere organique totale

  • Titre traduit

    Characterization of petroleum products by pyrolysis of theirheavy fraction : geochemical and structural studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-1987-27

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987ORLE2027
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.