Jean de sponde ou la coherence interieure

par Josiane Rieu

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claude Faisant.

Soutenue en 1987

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Jean de sponde passe pour un representant de la litterature religieuse baroque, qui temoigne d'une angoisse metaphysique. Or, une etude d'ensemble de son oeuvre, a la lumiere de la mentalite navarraise a laquelle elle ressortit, montre, outre un sentiment religieux particulierement coherent et serein (lui-meme en decalage par rapport au calvinisme), une experience de l'ecriture en totale harmonie avec une spiritualite vivante, ou la raison lucide contribue a la revelation. La parole meditationnelle utilise la rhetorique traditionnelle, et la temporalite du langage, pour favoriser la conversion interieure, et permettre l'union des prieres. La poesie religieuse et amoureuse invite a ce meme itineraire ascensionnel, ou le lien de l'homme a dieu se cree au cours d'une ecriture d'attente. La coherence n'est pas une organisation hierarchisee, mais un principe genetique pour le lecteur et l'auteur, charges de "couver" l'etre, et d'incarner des cette vie l'eternite de l'amour divin.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.