Recherches comparatives sur les determinants morphematiques du wolof et du francais : etude syntactique et referentielle

par Aliou Ngoné Seck

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Gabriel Manessy.

Soutenue en 1987

à Nice .


  • Résumé

    Nous nous sommes interesse essentiellement aux determinants morphematiques du wolof. Ceux du francais, etudies par reference a ceux du wolof, elargissent notre champ d'investigation. Le determinant morphematique du wolof est necessairement affixe a un indice nominal represente par 10 consonnes dont 8 marquent le singulier et 2 le pluriel. Les determinants morphematiques des deux langues se distinguent en defini et indefini. Le defini se subdivise en minimal, demonstratif, anaphorique et possessif. L'indefini se subdivise en minimal, quantitatif, interrogatif et zero. L'opposition generique specifique definie a partir de l'extension extensite et de l'univers de discours se fonde sur cinq operateurs : le determinant morphematique et l'incise propositionnelle appartiennent au syntagme nominal ; le tiroir de conjugaison, le predicat et l'aspect font partie du syntagme verbal. Dans le cadre des descriptions definies, nous avons analyse : l'anaphore lexicalement identique non-identique ; la deixis appropriative, spatiale et temporelle ; et la notion d'ensemble partage. L'extration est etudiee dans le cadre des descriptions indefinies. Les ambiguites que nous avons analysees concernent les oppositions usages attributif non-attributif, transparence opacite et specifique non specifique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.