Les tentatives d'intégration des pays membres de l'ASEAN

par Narumit Hinshiranan

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1987

à Nice .


  • Résumé

    Depuis la création de l'association des nations de l’Asie du sud-est (ASEAN) en 1967, les questions les plus souvent posées sont : (a) l'organisation peut-elle survivre comme une organisation viable, et (b) le niveau d'intégration peut-il être atteint à partir de la coopération actuelle entre les 6 pays membres (le Brunei Darussalam a rejoint cette organisation en 1984). Cette thèse essaie de trouver une réponse aux questions posées ci-dessus. La première tâche à faire est de trouver quels sont les obstacles à la coopération et ceux qui empêchent le développement de la coopération vers l'intégration. Les deux réponses respectives aux questions sont la non-complémentarité des économies des pays membres et la prépondérance des intérêts nationaux individuels sur les intérêts régionaux dans son ensemble. Cette dernière réponse peut être exprimée d'une façon plus élaborée : l’ASEAN devient un instrument en vue de promouvoir les intérêts nationaux de chaque pays membres plutôt que les intérêts régionaux. La thèse commence avec une introduction qui est en fait une partie en elle-même. Elle déclare les aspects essentiels de la région qui est l'"environnement" des pays membres de l’ASEAN pour la coopération, ou éventuellement, l'intégration. Les facteurs qui encouragent ou, au contraire, bloquent le processus de coopération sont méticuleusement étudiés et mis en lumière. Le contenu de la thèse est divisé en 2 parties. La première partie porte sur l'organisation de l’ASEAN regroupant 2 chapitres : chapitre 1 : les institutions de l’ASEAN et chapitre 2 : l'aspect juridique de l’ASEAN et son processus de décision. La deuxième partie : le fonctionnement de la coopération intra régionale, comporte 3 chapitres : chapitre 1 : la coopération commerciale et financière ; chapitre 2 : la coopération industrielle, et chapitre 3 : la coopération dans le domaine alimentaire et énergétique. Cette étude aboutit à la conclusion générale suivante : à l'heure actuelle, il semble impossible pour l’ASEAN d'atteindre un niveau d'intégration. Le moment viendra lorsque les pays membres sauront comment concilier leurs intérêts nationaux à court terme au profit des intérêts régionaux à long terme. Le processus d'intégration pourra alors se faire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-341 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.319-334. Notes bibliographiques de bas de page. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 87NICE0022bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.NICE.DROIT.1987
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1161-1987-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.