Sport cultures et classes sociales

par JEAN MICHEL FAURE

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christian Baudelot.

Soutenue en 1987

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le sport classes et culture s'affrontent sur le terrain des techniques du corps. A l'origine et au centre du sport, il y a les classes dirigeantes. Diriger c'est organiser le social. En la matiere, la bourgeoisie revele ses orientations. Generation apres generation le tissu sportif s'est ressere, colonisant des formes traditionnelles de jeux, integrant de nouvelles pratiques corporelles, en les soumettant a ses normes, reliant virtuellement le moindre club de village aux competitions internationales. Tel est le dessein organisateur : simple en comprehension, infinie en extension. Quelque soit la specialite, le meme principe est a l'oeuvre : le sport est un. La solidarite sportive dans l'institution ne doit naitre que du partage agonistique des valeurs de competition. Organisateur de talent, le bourgeois est un pratiquant d'elite. Les pratiquants des classes populaires ne peuvent rivaliser que par le statut de professionnel. La bourgeoisie croit aux valeurs sportives qu'elle inculque et les exerce avec serieux. L'individualisme bourgeois est un individualisme de competition. Reussir dans le sport, activite aux normes transparentes et epurees par une pratique methodique, c'est se donner la preuve de son aptitude a dominer. Les pratiquants populaires sont a "l'exterieur", cantonnes dans les virages, reduisant leur participation aux annees de l'adolescence, et aux epreuves de bas de gamme. Mais dans cet espace concede et conquis ils entendent faire entendre leur voix. Si on n'etouffe pas l'experience sportive populaire sous les stigmates de la "sauvagerie" et du chauvinisme les modalites populaires donnent une lecon de base sur la culture du pauvre. Dans les concerts de l'excellence, les ouvriers introduisent une dissonnance : gout du jeu, affirmation des solidarites sociales et locales, ruses collectives, expression publique de formes d'humour, voila ou s'enracine le plaisir sportif du dimanche : culture dominee, menacee, mais bien presente. La connaissance du sport propose une lecon de sociologie sur les realites de la societe contemporaine.

  • Titre traduit

    Sport cultures and social classes


  • Résumé

    In sports, classes and cultures clash on the field of body techniques. The ruling class is at both the beginning and the heart of sports. Ruling means organizing the social fabric in which the bourgeoisie has revealed its orientations. Generation after generation, the sports network has grown tighter, colonizing traditional game forms, integrating new body practices by subjecting them to its norms, and linking virtually every small-town team to international competitions. Such is the organizing scheme : simple to understand yet infinite in extension. Whatever the speciality is, the same principal is at work : sports is one. Institutional sports solidarity should spring only from the agonistic sharing of competitive values. A talented organizer, the bourgeois is an elite practitioner. Working class sports enthousiasts can compete only if they reach professional status. Believing in sports valeurs, the bourgeoisie inculcates and practices them seriously. Bourgeois individualism is one of competition. Succeeding in sports - an activity with transparent norms streamlined by methodical practice - means proving to oneself one's ability to dominate. Working class sports people are "outside", confined to the corners, and their participation is limited to adolescence and low level sports events. But in this conquered space conceded to them, they demand to be heard. If popular sports experience is not stifled, stigma- tized by "savagery" and chauvinism, its practices can provide a basic lesson on the culture of the poor. In concerts of excellence, workers introduce the dissonance : the taste of the game, the affirmation of social and local solidarities, collective craftiness, the public expression of forms of humor : here are the roots of sunday sports pleasure, a dominated and threatened culture, but one that exists. Knowledge of sports suggests a sociological lesson on the realities of contemporary society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de sociologie Frédéric Mollé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Thèse Sp 5233 FAU
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Orsay, Essonne). Bibliothèque des STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 73
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.