Applications des techniques de programmation dynamique et de quantification vectorielle à la reconnaissance des mots isolés et des mots enchaînés

par Anne Boyer

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Paul Haton.

Soutenue en 1987

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    En reconnaissance des mots isolés, nous avons étudié un algorithme de programmation dynamique qui, tout en conservant le caractère optimal de la recherche, permet de relâcher les contraintes aux frontières assujettissant les chemins de recalage temporels afin de compenser certaines distorsions dues par exemple à une mauvaise détection parole non parole. Nous introduisons la quantification vectorielle afin de réduire la place mémoire occupée par les données nécessaires à la reconnaissance (une ou plusieurs références par mot du vocabulaire). Nous proposons diverses méthodes de reconnaissance multilocuteur des mots isolés utilisant la programmation dynamique et nous comparons leurs performances (taux de bonne reconnaissance, temps de calcul. . . ). Nous étudions ensuite l'algorithme de reconnaissance des mots enchaînés par programmation dynamique proposé par Bridle et Nakagawa et nous montrons comment il est possible d'introduire le relâchement des contraintes aux frontières ainsi que des contraintes syntaxiques. Nous proposons un algorithme de programmation dynamique qui tient compte des effets de coarticulation ou de liaison qui apparaissent à la frontière de mots prononcés de façon continue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [180 p]
  • Annexes : Bibliogr. p. 170-176

Où se trouve cette thèse ?