Étude sur l'excrétion de la phosphatase acide extracytoplasmique de levures : Rhodotorula glutinis 3044 et saccharomyces uvarum 0006

par Bundit Leelasart

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Roger Bonaly.

Soutenue en 1987

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le PH du milieu module l'excrétion de la phosphatase acide de rhodotorula glutinis. Deux formes de phosphatase acide (liée et libérée) ont un PH optimal compris entre 2 et 5,5. Ce sont des phosphomonoestérases ayant une spécificité identique pour divers substrats. La phosphatase acide extracytoplasmique a été purifiée, c'est une glycoprotéine de masse moléculaire 300 KDA, formées de sous-unité de PM=97 KDA, et la partie glucidique est essentiellement constituée de mannose, et la partie protéique riche en résidu aspériagine, threonine, serine, glutamine, alunine et leucine

  • Titre traduit

    Studies on the excretion of an extracytoplasmic acid phosphatase by yeasts : rhodotorula glutinis 3044 and saccharomyces uvarum 0006


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 173-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1987 202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.