Contribution à l'effet de solvant : Étude expérimentale et théorique du comportement des intensités intégrées en spectroscopie infrarouge

par François Humbert

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pierre Bonnet.

Soutenue en 1987

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Le comportement de l'intensité intégrée infrarouge a été observé pour divers vibrateurs correspondant soit à des molécules polaires (nitriles) soit à des molécules non polaires étudiées en solution dans de nombreux solvants polaires et non polaires sur tout le domaine de concentration. La théorie développée utilisant le modèle à cavité d'onsager conduit à une formulation reliant l'intensité intégrée d'une vibration de coordonnée normale Q aux dérivées de celles-ci par rapport à la coordonnée normale, ainsi qu'à la constante diélectrique du milieu et aux indices de réfraction du solvant et du soluté


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-139

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1987 188
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.