Étude de l'assimilation des sources azotées chez clostridium acetobutylicum : Implications métaboliques

par Eberhard Masion

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Robert Gay.

Soutenue en 1987

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le métabolisme aminé de clostridium acetobutylicum n'a été que peu étudié jusqu'à présent, toutes les recherches ayant été concentrées sur l'étude du métabolisme du carbone. Nos travaux ont montré que la bactérie excrète des acides aminés, surtout de l'alanine (200 mg/l). L'incorporation des différents acides aminés ne se fait pas à la même vitesse. L'acide aspartique est toujours rapidement incorporé, alors que l'assimilation de l'acide glutamique est inhibée par la présence d'autres acides aminés dans le milieu. L'addition de thréonine a permis de montrer l'existence d'une thréonine aldolase. L'incorporation des acides aminés par la cellule provoque des variations du métabolisme, tant au niveau de la production de bimasse, d'acides et de solvants, qu'au niveau de l'activité de la NADH : rubrédoxine oxydoréductase. Le rapport butanol/acétone/éthanol sur milieu synthétique à l'acétate d'ammonium est 6/3/1. L'addition d'acides aminés au milieu, ou leur utilisation comme source azotée, modifie ce rapport

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (276 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 254-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1987 96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.