Les structures rhizomorphes calcaires : modèle de réorganisation des minéraux du sol par les racines

par Benoît Jaillard

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Gabriel Callot.

Soutenue en 1987

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le sol, les racines absorbent des ions mineraux qu'elles transportent vers les parties aeriennes, ou qu'elles accumulent dans leur cortex. Il arrive que ces ions y cristallisent. Les structures rhizomorphes calcaires sont des vestiges de racines calcifiees, dont l'organisation est analogue a celle des microdiums. Elles se developpent dans de nombreux sols calcaires. L'analyse de leur organisation nous amene a emettre l'hypothese que leur formation resulte d'une redistribution sur place du caco::(3) du sol consecutive a l'absorption et a l'accumulation de ca**(2+) par les racines. Cette hypothese est confirmee par la mise en evidence experimentale de cristaux intracellulaires de caco::(3) dans les racines de colza (brassica napus l. ) cultivees en solution calcique riche en carbonate

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 190-200

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E-1676
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87.MON-174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.