Biogéographie et différenciation génétique chez la nacre Pinctada margaritifera (Linné, 1758)

par Patrick Durand

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de FRANCOISE BLANC.

Soutenue en 1987

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Analyse des variations allorymiques a 18 locus presumes chez p. Margaritifera en polynesie. Meterogeneite temporelle des frequences alleliques chez population de takapoto (tuamotu). Differenciation spatiale intralagonaire est faible, differenciation intra-archipel plus elevee. Population nacriere des marquises bien isolee et caracterisee par 3 alleles particulieres. Diversite intrapopulation elevee dans tous les echantillons, renforcee quand p. Margaritifera en sympatrie avec p. Maculata. Niveau de diversite serait un avantage a la reproduction (phax post-recrutee) mais un handicap en phase pre-recrutee (deficit en heterozygotes)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6], 93 f
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87.MON-95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.