Espace et temps dans la perspective phénoménologique

par Georges Musso

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Raymond Court.

Soutenue en 1987

à Lyon 3 .


  • Résumé

    A partir de l'analyse de "l'oeil et l'esprit", oeuvre centrale de merleau-ponty, est etabli le rapport de l'homme au reel comme une oeuvre d'art. Les axes de reflexion sont la definition du voir et l'analyse du present vivant. Les attitudes phenomenologiques de merleau-ponty, husserl, heidegger sont abordees respectivement comme "apologie du voir", "voir problematique", "deconstruction du voir". La principale caracteristique de l'analyse phenomenologique est qu'elle est toujours une "tempo-analyse". L'experience de l'espace s'enracine dans l'existence. C'est ce que montre merleau-ponty sur les traces de husserl. L'analyse d'un inedit de ce philosophe met en relief l'imbrication constitutive entre apparition de la chose, present vivant et constitution de l'espace. Le temps se definit a partir des "lecons sur la conscience intime du temps de husserl comme temps apparaissant et a travers les difficultes pour penser le flux absolu de conscience. L'effort pour approcher le present vivant se heurte a la necessite d'un ecart, d'une non-coincidence que merleau-ponty met en evidence dans le "visible et l'invisible". Le mediat de la chair comme chemin de metamorphose fait comprendre la relation entre l'homme et le monde dans l'espace et le temps, mais aussi au-dela de l'espace et du temps. Les notions de retention et de protention, decouvertes husserliennes, conduisent a une definition de l'irrealite comme element fondamental de l'analyse phenomenologique et correlativement de l'image, comme fenetre sur le monde. Un rapprochement avec l'hallucination conforte les definitions deja donnees de l'attitude phenomenologique.

  • Titre traduit

    Space and time in phenomenological perspective


  • Résumé

    From the analysis of "l'oeil et l'esprit", the main work of merleau-ponty, the relationship of man to real has been established as a work of art. The basic framework is both the definition of seeing and the analysis of living present. The phenomenological attitudes of merleau-ponty, husserl, heidegger are being respectively tackled as "apology of seeing", "problematical seeing", "breaking off seeing". The main characteristic of phenomenological analysis is that it is always a "tempo-analysis". The experience of space is rooted in existence, which is shown by merleau-ponty, following husserl. The analysis of a yet unpublished work of this philosopher clearly shows the binding of the appearing of the thing in itself, living present and setting-up of space. Time is defined in "les lecons pour une conscience intime du temps". As time appearing and through the difficulties to conceive the absolute stream of conscience. The effort to approach the living present is faced with the necessity of a gap which is clearly shown by merleau-ponty in "le visible et l'invisible". The mediator of the incarnate body as a way of metamorphosis explains the relationship between man and world in space and time, but also beyond them. The conceptions of retention and protention, husserlian discoveries, lead to a definition of unreality as main element of phenomenological analysis and by correlation of image as opening to the world. A confrontation with hallucination gives ground to the definitions already given of phenomenological attitude.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.