Dualité d'origine des massifs ultrabasiques limousins : implications géodynamiques

par Nathalie Maillet

Thèse de doctorat en Sciences. Pétrographie. Minéralogie

Sous la direction de Danielle Santallier.

Soutenue en 1987

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Danielle Santallier.


  • Résumé

    On distingue des corps composes uniquement de perodotites mantelliques et des corps mixtes. Les massifs mixtes, les plus nombreux en limousin, contiennent tous des roches cumulatives. La coexistence a l'affleurement de tectonites et de roches cumulatives permet d'assimiler les massifs "stratifies" a des elements constitutifs d'un complexe ophiolitique. Les massifs purement matelliques sont representes par trois exemplaires; l'etude des massifs de la rebiere et du larzac montre qu'ils sont constitues de lherzolites a spinelle d'origine sous continentale, contenant des niveaux websteritiques. Ces deux types de massifs n'ont pas subi la meme evolution metamorphique. Leur mise en place est egalement differente


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.-[6] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-149

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.