Un langage pivot pour le couplage de Prolog avec des bases de données : formalisation et environnement opérationnel

par Georges-Henri Moll

Thèse de doctorat en Sciences. Informatique et automatique appliquée

Sous la direction de Jacques Kouloumdjian.

Soutenue en 1987

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jacques Kouloumdjian.


  • Résumé

    Un langage pivot, base sur l'algebre relationnelle, a ete defini pour servir de pont semantique entre prolog et les differents langages de manipulation de donnees des bases. Il joue un role operationnel grace a des modules: de separation automatique des parties concernant les bases dans un programme prolog; de traduction et d'optimisation lui conferant la puissance d'un langage pour manipuler des donnees reparties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 208-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.