Noyaux exotiques lourds riches en protons : identification, structure et étude self-consistante de déformations triaxiales

par Nadine Redon

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de Robert Béraud et de Michèle Meyer.

Soutenue en 1987

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Robert Béraud, Michèle Meyer.

  • Titre traduit

    Proton-rich heavy exotic nuclei : identification, structure and self-consistant study of triaxial deformations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [ca 130] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. r1-r7

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.