Sur la théorie des équations de Hartree-Fock dépendant du temps : application au calcul des tenseurs d'hyperpolarisabilité

par Françoise Smet

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Jacques Tillieu.

Soutenue en 1987

à Lille 1 .


  • Résumé

    Etablissement des équations de Hartree-Fock dépendant du temps, aux ordres 1 et 2, sous une forme telle que leurs solutions vérifient automatiquement les conditions d'orthonormalisation auxquelles elles sont soumises. Généralisation de la méthode au système d'équations qui permet le calcul de la génération du n(ième) harmonique et, à l'aide d'une méthode de récurrence, expression du système sous forme matricielle. Expression des deux systèmes de conditions d'orthonormalisation et d'unicité requises pour les solutions de ces équations sous forme matricielle. Etablissement de relations d'équivalence pour regrouper ces trois équations matricielles en une seule. Application de cette méthode à un modèle idéalisé pour le calcul du tenseur d'hyperpolarisabilité d'ordre 3 ; comparaison aux résultats fournis en appliquant une méthode de fonctions d'onde non antisymétrisées à ce même modèle

  • Titre traduit

    Time-dependent hartree-fock equation theory : application to the calculation of the hyperpolarizability tensors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (237 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 235-237

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1987-277
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.