Les précurseurs polypeptidiques des mucines bronchiques humaines

par Thérèse Marianne-Pépin

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Geneviève Lamblin et de Philippe Roussel.

Soutenue en 1987

à Lille 1 .


  • Résumé

    Une étude en microscopie électronique, de mucines préparées à partir de mucus directement prélevé dans la lumière bronchique a montré des structures filamenteuses très diverses et dont la longueur maximum se situe entre 1500 et 1650 nm (ce qui correspond à un axe polypeptidique de l'ordre de 400 à 500 nm. L'utilisation de sondes immunologiques pour piéger les précurseurs dans les cellules bronchiques avant toute modification post-traductionnelle a permis le repérage de plusieurs précurseurs de masse moléculaire comprise entre 200 et environ 400 kda

  • Titre traduit

    Polypeptide precursors of human bronchial mucins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 128-140

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre). Service commun de la documentation. Bibliothèque hospitalo-universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1987-245
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1987-246
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.