Contribution a l'etude de la propagation des discontinuites dans les roches anisotropes : mise au point d'une technique de calcul utilisant l'integrale de cauchy et etude experimentale d'un schiste ardoisier

par Eric Morel

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Pierre Henry.

Soutenue en 1987

à Lille 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un code de calcul modelisant les milieux anisotropes a ete mis au point a partir d'une methode de discontinuite de deplacement exprimee en champ complexe et par l'utilisation de l'integrale de cauchy et d'une technique de collocation. Les essais en laboratoire ont ete effectues pour caracteriser l'initialisation et la propagation stable de fissures dans un schiste ardoisier. Une technique originale de detection de front de fissure par fils de carbone cassant a ete mise au point. Il a ete alors mis en evidence une difference entre l'anisotropie due aux discontinuites du materiau et l'anisotropie due a la matrice rocheuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 P.
  • Annexes : 47 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.