L'immunoglobuline E du rat : contribution à l'étude des relations structure-activité biologique

par Roselyne Rousseaux-Prévost

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Pierre Sautière.

Soutenue en 1987

à Lille 1 .


  • Résumé

    La découverte par Bazin et coll. , en 1974, d'immunocytomes de Rat sécrétant des IgE monoclonales, a ouvert la voie aux études de la structure, de la biosynthèse et des propriétés biologiques de cette classe d'immunoglobuline dans le modèle expérimental du Rat. La 1ère partie du mémoire fait état des connaissances actuelles de la structure et de l'activité biologique de l'IgE chez l'Homme et dans différents modèles exprimentaux. La 2e partie présente les travaux personnels consacrés à deux aspects des relations structure-activité de l'IgE du rat. Analyse des mécanismes moléculaires de l'interaction IgE-mastocyte ; étude de l'hétérogénéité moléculaire de l'IgE. L'analuse des glycannes d'IgE monoclonales met en évidence une grande hétérogénéité des structures.

  • Titre traduit

    Contribution to structure activity relationships of rat IgE


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (298 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 260-298. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1987-336
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.