Transport membranaire des glycosyl-nucléotides aux sites de glycosylation

par Roméo Cecchelli

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de André Verbert.

Soutenue en 1987

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le processus de n-glycosilation des protéines est à la fois co-et post-traductionnel, qui se réalise dans les systèmes membranaires du réticulum endoplasmique rugueux et se termine dans les vésicules golgiennes. Développement d'un modèle biologique, et le traitement des thymocytes au chlorure d'ammonium rend la membrane plasmique perméable aux glycosyl nucléotides sans affecter la perméabilité des vésicules intracellulaires, ont permis de mettre en évidence l'existence d'un transporteur de CMP-NeuAc, GDP-Fuc et d'UDP-Gal et l'existence d'un transporteur membranaire d'UDP-GLcNAc. Ce transport est en fait un transport actif secondaire, faisant intervenir un antiport, échangeant un glycosyl-nucléotide entre le nucléotide disphosphate correspondant

  • Titre traduit

    Membrane transport of sugar donors to the glycosylation sites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-159. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1987-51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.