Prototypage de logiciels avec le langage PROLOG : méthode et outils

par Bruno Legeard

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Boulaye et de Michel Rueher.

Soutenue en 1987

à Lyon, INSA .


  • Résumé

    Cette thèse aborde le problème de la validation et de la vérification de spécifications fonctionnelles en s'intéressant aux techniques du prototypage exploratoire de logiciels. Elle s'inscrit dans une remise en cause du modèle "en cascade" du processus de développement du logiciel et se situe au sein de l'approche opérationnelle. Les principaux résultats obtenus concernent la définition d'une démarche et d'outils associés pour l'élaboration de spécifications exécutables avec le langage PROLOG, utilisées comme un prototype exploratoire. Des éléments méthodologiques sont dégagés au travers : - d'un cycle du prototypage exploratoire, - de techniques de structuration. Des schémas d'écriture en PROLOG sont fournis pour permettre le contrôle du niveau d'abstraction des spécifications, au travers : - d'un style déclaratif, - de structures de données abstraites avec leurs opérateurs, - de formes de spécification. La démarche présentée inclut un ensemble de techniques pour la validation et la vérification : détection de contradictions, terminaison, … Enfin, nous prenons en compte le cas spécifique des Interfaces Homme /Ordinateur. Il s'agit de pouvoir spécifier de façon opérationnelle des interfaces interactives de bonne qualité, intégrant des modes d'interaction graphique avec multi-fenêtrage et désignation directe (souris). Nous présentons un cadre unifié pour le prototypage des traitements et des dialogues fondé sur la démarche de spécifications opérationnelles avec le langage PROLOG. Il s'appuie sur une approche graphique de la définition des objets et de la cinématique des interfaces de dialogue. Le cadre conceptuel et les outils proposés ne constituent pas un nouveau langage mais favorisent une maîtrise du niveau d'abstraction des spécifications opérationnelles à l'intérieur du langage PROLOG. En cela, ils cherchent à bénéficier des résultats de certains travaux menés par ailleurs sur la preuve, la transformation et la compilation de programmes PROLOG, ainsi que sur les environnements de programmation bâtis autour de ce langage.

  • Titre traduit

    = Software rapid prototyping with prolog : methods and tools


  • Résumé

    The subject of this thesis is how to validate and verity executable functional specifications using rapid prototyping techniques. The proposed approach is a part of the operational specification paradigm and modifies the conventional software lite-cycle. The main results concern the definition of a framework to develop executable specifications in almost "pure" PAOLOG and using these logic specifications as a rapid prototype. So, we present : - a rapid prototyping process and its impacts upon the whole software life-cycle, - a schema to structure prototypes, -a PROLOG programming style to increase declarativity, - validation and verification techniques. Then, we access the problem of computer-Human Interface design. We propose a sketch of an integrated environment for both dialogue and computational modules of interactive applications rapid prototyping. The specification of the dialogue syntax and lexical level is based on graphs tools. Examples and live industrial applications are carried along this thesis which was elaborated in a mere industrial context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pag. Mult. 232 p. + 32 annexes)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-230

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(945)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.