Imagerie tridimensionnelle par sources codées de rayons X

par Isabelle Magnin

Thèse de doctorat en Sciences. Traitement de SignalSciences. Traitement de Signal

Sous la direction de Michel Amiel et de Robert Goutte.

Soutenue en 1987

à Lyon, INSA en cotutelle avec Lyon, UCBL , en partenariat avec LTSU - Traitement de Signal et Ultrason (Lyon, INSA) (laboratoire) et de Hôpital cardio-vasculaire et pneumologique (Lyon) (laboratoire) .


  • Résumé

    L'utilisation, en médecine, de techniques non invasives permettant de voir à l'intérieur du corps humain apporte au praticien une aide au diagnostic dont l'utilité n'est plus à prouver à l'heure actuelle. Malgré les progrès considérables réalisés dans les méthodes d'imagerie telles que l'imagerie ultrasonore, l'imagerie nucléaire ou plus récemment l'imagerie par résonance magnétique, l'imagerie par rayons X joue toujours un rôle extrêmement important dans ce domaine. Cependant, les techniques disponibles restent encore insuffisantes soit parce qu'elles ne visualisent que des coupes bidimensionnelles du corps (tomographie conventionnelle ou numérique) soit parce qu'elles nécessitent un matériel encombrant et coûteux (scanner 2-D) voire rare (scanner 3-D). Certaines s'adaptent mal à la visualisation 3-D d'organes mobiles comme le cœur. Aussi, si l'on s'intéresse à l'imagerie par rayons X, qui représente actuellement la part la plus importante de l'imagerie médicale, peut-on se poser la question suivante serait-il possible de transformer un appareil standard de radiographie numérique, en un système d'imagerie tridimensionnelle à faible coût ? C'est ce que se propose de faire l'imagerie par sources codées (ISC) de rayons X dont l'étude théorique et pratique fait l'objet de la présente thèse. Après avoir rapidement situé l'ISC par rapport aux autres techniques d'imagerie X, on s'intéresse à la modélisation théorique du problème posé en rappelant les hypothèses simplificatrices prises en compte dans le modèle. Une méthode originale de reconstruction 3-D d'un objet à partir de sa radiographie 2-D codée, est développée. Le comportement de l'algorithme est analysé grâce à des simulations numériques diverses. La reconstruction d'objets réels est ensuite présentée. Les radiographies codées nécessaires à leur reconstruction ont pu être obtenues grâce au tomographe prototype TOMO 400 conçu et réalisé dans le cadre de cette étude. On termine ce mémoire en proposant une extension de la méthode d'acquisition et de reconstruction 3-D à l'étude d'objets (organes) animés d'un mouvement ou d'une ,déformation périodique (cœur).

  • Titre traduit

    = Three-dimensional x ray coded source imaging


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le juryDonnées extraites des formulaires d'enregistrement des thèses soutenues
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-177

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I-MAG
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire - Campus de Bourges. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EN 1545
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(971)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.