Un cas d'interference culturelle : l'expression des relations de politesse en francais et en chinois

par Su-Er Sun

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Louise Dabène.

Soutenue en 1987

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Dans la communication interculturelle, comme l'a montre la socio-linguistique, pour bien communiquer avec autrui, les enonces doivent non seulement etre conformes aux regles de la grammaire, mais aussi au code socioculturel de l'interlocuteur. Les strategies de la politesse permettent ainsi de limiter les obstacles a une bonne communication. Mais chaque culture ayant ses propres facons pour exprimer la politesse, une forme de politesse appropriee dans un pays donne peut paraitre bizarre ou impolie dans un autre. C'est ce qu'on appelle l'interference culturelle. Le sujet de cette etude a pour but, par la comparaison des formes de politesse en chinois et en francais, d'eclairer cette source importante de difficultes pour les apprenants chinois de francais langue etrangere.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/1987/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.