Territoire de la liberté à réhabiliter

par Maryline Albano et Colette Granet

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Jacques Dreyfus.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail cherche à rendre explicite la spécificité d'une situation d'autonomie des habitants dans un quartier ouvrier a dominante étrangère (60% d'immigres), en passe d'être confronte à une opération de réhabilitation. Le quartier Champberton, au sud-est de l'agglomération grenobloise, s'est caractérisé ces quinze dernières années, par l'absence de toute gestion de la part du principal propriétaire bailleur. Dans le temps, cette situation de "non-intervention" a imposé à tous les habitants de fortes contraintes (lutte contre la dégradation du bâti et entretien de la cité) mais aussi, s'est dégagé un jeu de possibles : possibilités tenues de liberté, d'opportunité dans des lieux ou les interdits règlementaires n'existent plus. Cette liberté d'usage des espaces tant privés que publics, a généré un fort processus d'appropriation, qui équivaut a une prise de possession de l'espace de la cité et de son environnement immédiat (appropriation collective de parcelles de terres transformées en jardins, gestion des attributions des logements par les habitants); processus qui a progressivement modifié les rapports sociaux existants. A partir de cette situation originale, définie autour d'un double axe contraintes libertés, un système de "normes endogènes" est mis en place par les habitants les plus anciennement installés : ceux qui à la faveur de regroupements familiaux et ou ethniques se sont enracinés dans les lieux. Les rapports sociaux caractérisés par une vie sociale intense et une régulation interne des conflits aboutit à qualifier d'harmonieuse la cohabitation inter-groupe ethnique. C'est en désappropriant les habitants, que la réhabilitation en tant qu'intervention extérieure, porteuse de fait de nouvelles normes exogènes, évince le système de normes propres du quartier; elle opère une rupture dans la dynamique sociale du quartier, en affaiblissant le rôle et la légitimité des plus anciens habitants.


  • Résumé

    This essay will try to explain the specificity of the situation of autonomy regarding inhabitants of a working-class area with a highly foreign population (60% immigrants) about to be confronted with a rehabilitation operation. The "Champberton" district in the south east of the Grenoble urban center has had no management these last fifteen years by its main landowner. In time, this "non-interventionist" situation has enforced many obligations on all the inhabitants (stopping building degradation, and up keeping), but has also created new possibilities, thin possibilities of freedom and opportunity in a place where forbidding rules no longer exist. This freedom to use private or public spaces has engendered a strong process of appropriation which amounts to taking possession of the spaces of the city and its near environment. (taking collective possession of plots of land made into gardens, management of flat attributions by the inhabitants); a process which has progressively changed the existing social relations. Arising from this specific situation defined by a double axe obligations freedom, a system of "endogenous standards" has been set up by the senior inhabitants, those who because of family or ethnic gatherings have taken root in the district. The social relations characterized by an intense social life and an internal regulation of conflicts finally make for a harmonious cohabitation between ethnical groups. By depossessing the inhabitants, the rehabilitation as a foreign interference, in fact bringing in new exogenous standards, supplants the system of standards belonging to the district; it operates a rupture in the district's social dynamics by weakening the role and the legitimacy of the senior inhabitants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 303 f.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 205141/1987/71
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.