Le Concept de base autonome d'accumulation : essai de définition et caractéristiques actuelles

par ANDREA MAIRATE

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Rolande Borelly.

Soutenue en 1987

à Grenoble 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Toute economie moderne fabrique des biens materiels a l'aide de machines, et celleci sont necessairement produites a l'aide d'autre machines. C'est de la capacite a produire les "machines servant a produire les machines" dont depend fondamentalement le dynamisme de l'accumulation et la reproduction "materielle" d'une economie. L'autonomie de cette dynamique repose sur l'organisation d'un ensemble articule d'activites engendrant des effets mutuels d'entrainement, et plus particulierement sur la construction d'un noyau d'activites capable d'assurer la modernisation d'un appareil productif. Ce noyau d'activites, appele "base autonome d'accumulation", possede deux proprietes caracteristiques. D'une part, il a une capacite structurante c'est-a-dire qu'il permet de realiser l'articulation reciproque des industries a travers la propagation des effets de liaison en amont. D'autre part, il est dote d'une certaine dynamique quant a la capacite a produire et a diffuser les changements techniques. Les modeles theoriques construits sur ces bases, tels que le modele marx-lowe, et les experiences d'industrialisation des economies capitalistes permettent de montrer que la base autonome d'accumulation est le vecteur essentiel de structuration d'un systeme productif. Les enseignements que l'on peut tirer de l'evolution comparee des systemes productifs dans la periode de crise actuelle revelent l'importance de cette question dans les politiques de developpement industriel.


  • Résumé

    A modern economy is supposed to make material goods with machines which are necessarily produced with other machines. It is argued that productive capacity of constructing "machines used to make machines" determines the dynamics of accumulation and material reproduction of an economy. The autonomy of this dynamics lays on the organization of a whole set of articulated activities inducing mutual linkage effects, and more specially on the building of an activities nucleus which is able to consolidate the modernization process of a productive system. This activities nucleus, called "autonomous basis of accumulation" has two characteristics. Firstly, it has a structuring capacity of other industries through propagation of backward linkage effects. Secondly, it is provided of its own technical change dynamics. Theoretical models built on these basis as marx-lowe's model and industrialization experiences of capitalist economies argue that the "autonomous basis of accumulation" is the structuring vector of a productive system. Moreover, recent evolutions of industrialized economies during the present crisis period are still showing the relevance of this issue for industrial development poli

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/1987/61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.