Place et rôle des coopératives agricoles du delta du fleuve Sénégal dans le développement en Mauritanie

par Abdoulaye Diagne

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marc Ollivier.

Soutenue en 1987

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    La politique economique menee en mauritanie depuis 1960 a ete caracterisee par une priorite au secteur minier. Cette priorite s'est concretisee par une orientation des investissements, et la mise en oeuvre de projets en faveur de ce secteur. Cette politique a eu pour effets l'aggravation de la crise du secteur agricole qu'avaient deja amplifiee les mauvaises conditions climatiques. Face a cette situation la nouvelle politique agricole en mauritanie s'est appuyee sur les cooperatives comme instrument de relance de la production agricole. Ces operations de developpement correspondent au modele preconise par le programme de developpement rural integre de l'omvs. Ces cooperatives se composent de deux categories: une categorie encadree par la societe nationale de developpement rural, l'autre categorie est composee par les cooperatives villageoises dites autonomes. De maniere generale ces cooperatives rencontrent de serieux problemes : un systeme de commercialisation des produits avantageux surtout pour les commercants, la faiblesse des moyens techniques, et l'emprise de la societe d'etat sur les cooperatives. Enfin et surtout les rapports sociaux qui structurent les societes mauritaniennes excluent de la propriete fonciere et du pouvoir de decision les veritables producteurs. Les mauvaises conditions climatiques et l'orientation des investissements ne sont pas les seuls facteurs responsables de la crise de l'agriculture. L'emergence d'une nouvelle dynamique sociale dont les producteurs seraient le moteur est une condition fondamentale pour la relance de la production agricole.


  • Résumé

    Since 1960, the main characteristic of the economic policy carried on in mauritania, has been a priority to the mining sector. This priority has been materialized by an orientation of investments and implementation of projects in favor of this sector. This policy had the effect of worsening the crisis in the agricultural sector, which had been yet developped by unfavorable climatic conditions. Faced with such a situation, the new agricultural policy in mauritania, leant on cooperatives as an instrument for the boost to the agricultural production; this policy takes place within the context of the omvs integratated rural development program. These cooperatives are composed of two categories: one category is overseen by the national society of rural development, the other category is constituted of rustic cooperatives. Generally speaking, those cooperatives meet with serious problems: a products marketing system mainly profitable to merchants, the weakness of technical means, and the hold of the state entreprise over the cooperatives. At last, and particularly, the social relations which give their structures to the mauritanian societies exclude from land property and power of decision the real productors. The unfavorable climatic conditions and the orientation of investments are not alone responsable for the degradation of the agriculture situation. The emergence of new dynamics behind which the productors would be the driving force is a fundamental condition for the boost to the agricultural production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/1987/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.