La Stabilisation des marché des matières premières : approche régionale : une analyse des mécanismes dans le cadre des économies ouest-africaines

par YAOVI A IHOU

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Samuelson.

Soutenue en 1987

à Grenoble 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les matieres premieres sont au coeur des grandes contradictions qui se sont toujours exercees sur les economies des p. V. D. Ou d'immenses ressources cotoient de grands besoins. L'instabilite des prix et ou des recettes d'exportation dont depend leur croissance rend compte des blocages de developpement en oeuvre dans ces pays; mais en meme temps, elle pose explicitement le probleme de la stabilisation des marches de produits primaires. Theoriquement, cette regulation peut etre obtenue au moyen d'un certain nombre d'instruments : les stocks regulateurs, le contingentement, le financement compensatoire, la cartellisation du marche, etc. . . Mais dans la pratique, la complexite de l'utilisation de ces mecanismes limite leur efficacite et leur diffusion sur une large echelle nationale, regionale et internationale. C'est a ces evaluations que s'est attele le present travail. Quant a leur application a la region ouest-africaine, elle est essentiellement guidee par le souci de vouloir tester l'adequation des dits instruments a l'entite regionale naissante que represente la cedeao. Car il est temps que l'afrique cherche a assumer d'elle-meme les enjeux de la competition internationale relative au commerce mondial des produits primaires. Par-dela la nature et la diversite des produits de base, on realise, comment, echappant a la donnee specifique des p. V. D. , l'angoisse de produire des matieres premieres debouche finalement sur une reflexion qui concerne tous les peuples: l'angoisse de surmonter la crise economique mondiale actuelle.


  • Résumé

    Commodities are in the heart of big contradictions which have always exerted on economies of developing countries where enormous resources come into contact with huge needs. The instability of prices and or export trade incomes, export trade incomes of which depend their growth, accounts for development freezes set in those countries; but at the same time, it clearly sets the problem of stabilization of commodity markets. Theoretically, this regulation could be obtained by a certain number of instruments : buffer stocks, the fixing of quotas, the compensatory financing, the cartelization of the market, and so on. . . But in the practice, the complexity of the use of those mecanisms limits their efficiency and their diffusion on a large national, regional and international scale. This present work is based on those valuations. As for their application to west-african region it is essentially leaded by the worry to taste the adequation of these instruments to the growing regional entity, that is represented by e. C. P. W. A. S. (c. E. D. E. A. O. ). Thus, it is time for africa to try to assume by his own the international stake competition, related to the world trade of commodities. Beyond the nature and the diversity of commodities, one realises how, escaping a specific datum of developing countries, the anguish to produce commodities finally emerges on a reflection which concerns all people : the anguish to overcome the actual world economic crisis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/1987/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.