Le Haut Adige-Tyrol du Sud : autonomie et développement

par Louis Freschi

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Janin.

Soutenue en 1987

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Dans l'analyse régionale, les interrelations socio-culturelles, en particulier le lien psychologique de l'homme à son espace, revêtent une importance fondamentale. De même le développement local implique désormais une extension du pouvoir régional car la région est aussi perçue comme une communauté sociale et culturelle qui aspire à s'autogouverner. Depuis 1945 la population germanophone et latine a lutté pour son autonomie. Un premier statut a été insuffisamment appliqué. Le second statut d’autonomie en vigueur depuis 1972 donne aux minorités germanophones et ladines un large pouvoir d'auto-gouvernement. La première partie de l'ouvrage (1-145) présente le cadre territorial et les racines ethniques et historiques du particularisme sud-tyrolien. La deuxième partie étudie les deux statuts d'autonomie successifs et leur application (p 145-340). La troisième analyse la politique d'autodéveloppement et ses résultats dans les domaines de l'aménagement régional, de l'agriculture, du tourisme, de l'industrie, de l'action culturelle et de la protection de la montagne (p. 340-591). Le haut Adige-Tyrol du sud connaît un développement original. L'agriculture a réussi sa modernisation sans dépeuplement de la montagne. La province est la première région touristique des Alpes italiennes. Mais les relations entre les groupes linguistiques restent délicates.

  • Titre traduit

    The South Tyrol autonomy and development


  • Résumé

    In the regional analysis, sociocultural interrelations – particularly the psychologic links between man and his space – take a fundamental importance. Likewise the local development implies an expansion of regional power, for the region is also perceived as a social and cultural community which desire a self- government since 1945 the german speaking and ladine populations have struggled for their autonomy. A first statute has been insufficiently applied. The second statute of autonomy, brought in effect since 1972 gives to the german and ladin minorities a large power of self-government. The first part of the work presents the territorial frame and the ethnic and historic roots of South Tyrol particularism. The second part studies the two successive statutes of autonomy and their application. The third part analyse the policy of self development and the results in regional planning agriculture, tourism, industry, cultural policy and protection of the mountain. The South-Tyrol knows an original development. The agriculture has succeeded his modernisation without depopulation of the mountain. The province us the first touristic region of Italian Alps. But the relations between the linguistic groups stay delicate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.