Le complexe annulaire alcalin de Combeynot (massifs cristallins externes, Alpes françaises), témoin d'un magmatisme en régime distensif : pétrogéochimie et signification géodynamique

par René Costarella

Thèse de doctorat en Pétrologie, géochimie

Sous la direction de NICOLE VATIN PERIGNON.

Soutenue en 1987

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    L'etude petrographique, structurale, typologie des zircons, geochimie des elements majeurs, traces et terres rares a permis de retracer l'histoire magmatique du massif de combeynot et sa signification geodynamique. Ce magmatisme est de nature alcaline intraplaque et traduit un environnement geotectonique de distension, d'origine mantellique, plusieurs magmas subcontemporains s'individualisent par des taux de fusion partielle differents et conduisent aux unites acides par cristallisation fractionnee. Leur mise en place superficielle dans une zone orogenique encore non consolidee riche en fluide conditionne la nature petrographique des unites granitiques du complexe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87/GRE1/0147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.