Etude expérimentale et numérique des lois d'érosion pour des sédiments cohésifs

par Catherine Villaret

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de André Temperville.

Soutenue en 1987

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On etudie l'erosion de sediments cohesifs par des courants permanents. A partir de mesures experimentales, on etablit des lois d'erosion qui permettent de calculer le taux d'erosion en fonction de la difference entre les contraintes de cisaillement (frottement) au fond et la rigidite du lit. Puis a l'aide d'un modele numerique predictif de couche limite turbulente, on analyse l'hypothese disant que le courant n'est pas affecte par la presence de suspensions. On infirme cette hypothese et on montre que l'amortissement de la turbulence augmente avec la vitesse de chute des sediments et avec la concentration de la suspension

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87/GRE1/0140
  • Bibliothèque : Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1.4 VIL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.