Etude des protéines fer-soufre des mitochondries végétales : caractérisation et purification de l'aconitase

par Renaud Brouquisse

Thèse de doctorat en Physiologie et biochimie végétales

Sous la direction de Roland Douce.

Soutenue en 1987

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Les proteines a centre (fe-s) des mitochondries vegetales sont etudiees par resonance para magnetique (rpe), cette etude a permis de caracteriser les centres (fe-s) impliques dans la chaine respiratoire de la membrane interne puis d'etudier et de purifier l'aconitase matricielle. L'activite aconitase dans les cellules d'erable est associee a deux fractions proteique. L'une est presente dans le cytosol alors que la seconde est d'origine mitochondriale. La presence de l'aconitase et de l'isocitrate deshydrogenase nadp-dependante dans le cytosol permet de penser que ces enzymes pourraient avoir un role important dans le metabolisme des acides organiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87/GRE1/0088
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.