Etude des relations structure cristalline-non stoechiometrie, dans quelques series de phosphures ou arseniures ternaires ln : :(x)m::(y)x::(z) avec ln = terre rare ou u et m = metal de transition

par Sadok Zemni

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de R. MADAR et de J. VICAT.

defended on 1987

à Grenoble 1 .

    mots clés keywords


  • Résumé

    Nous avons etudie les phenomenes de surstructure lies a l'existence de lacunes dans les phosphores et les arseniures ternaires de metaux de transition et de lanthanide (ou uranium). L'etude a ete realisee dans deux structures typiques des phases ternaires : type lnm::(4)x::(12) et lnm::(2)x::(2) ou ln represente un lanthanide ou l'uranium, m un metal de transition 3d ou 4d et x le phosphore ou l'arsenic. Dans le premier cas, l'existence de la surstructure a ete mise en evidence par diffraction de rayons x en precession et un modele a ete suggere sur la base d'une etude par microscopie electronique en transmission. Dans le second cas, apres avoir determiner la structure cristalline des phases lnrh::(2)p::(2)(as::(2)), l'etude du compose isotype, a l'uranium a permis de mettre en evidence une surstructure due a l'existence de lacunes principalement dans le reseau de rhodium. La determination complete de cette surstructure a ete menee a bien par diffraction de rayons x sur monocristal. Les resultats obtenus ont fait l'objet d'une tentative d'interpretation basee sur la notion de charges formelles


  • Abstract not available

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : NON PAG.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.