Les forêts montagnardes de chênes dans le fonctionnement des systèmes agraires du Centre Népal : évolutions régressives et équilibres, essai de typologie

par Louis Redaud

Thèse de doctorat en Écologie appliquée

Sous la direction de JEAN FRANCOIS DOBREMEZ.

Soutenue en 1987

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Les regions des hautes collines du centre nepal presentent encore, a partir de 2500 m, de vastes zones boisees; mais sous l'effet des prelevements (bois de feu et de construction, fourrage. . . ) la foret climacique a quercus semecarpifolia de l'etage montagnard fait place a des formations degradees. Dix-huit stations forestieres, situees au sud du dhaulagiri, entre 2300 et 2900 m, ont ete analysees par la methode du transpect lineaire. Les caracteristiques des peuplements (structures specifiques et spatiales, regeneration) permettent de distinguer deux types


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 87/GRE1/0078
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.