Helium 3 polarise : approche experimentale

par Grégoire Bonfait

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de BERNARD CASTAING.

Soutenue en 1987

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Obtention de liquide a aimantation correspondant a un champ superieur a 100 t par fusion rapide du solide polarise (h=7 t, t=5 mk); etude de la variation de la vitesse du son et de la modification de la courbe de fusion. Observation, a 200 mk, d'un accroissement de la vitesse du son lineaire avec le carre de l'aimantation, en accord avec les calculs thermodynamiques; mise en evidence d'un abaissement de la courbe de fusion de 1 bar a 100 mk, pour une aimantation de 30% et d'un regime lineaire avec le carre de l'aimantation, pour des valeurs inferieures a 18%. Pour des valeurs superieures le comportement non lineaire indique une forte augmentation de la susceptibilite: l'helium 3 liquide deviendrait metamagnetique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : NON PAGINE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.