Modélisation de la relaxation rotationnelle de CO en jet supersonique libre : effet de la condensation et des phénomènes de glissement

par Chidiac Chidiac

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Jean-Pierre Martin.

Le président du jury était Baudon.

Le jury était composé de Delaporte, Gaillard, Martin, Stolte.

Les rapporteurs étaient Phillipe Bréchignac, Perrin.


  • Résumé

    Le travail est consacré à l'étude de la relaxation rotationnelle couplée à la détente dans un jet supersonique libre de CO-He. Les sections efficaces de collisions sont calculées pour des énergies allant jusqu'à 60 meV. Deux méthodes sont utilisées : - La méthode CS pour les basses énergies E 10 meV. - La méthode IOS pour les énergies plus élevées (10 meV E 60 meV) afin de préserver le temps de calcul. Deux modèles de potentiel d'interaction sont testés. Les équations de la relaxation rotationnelle couplées aux équations de la détente sont déduites des équations de Boltzmann et résolues numériquement sur une ligne de courant dans deux cas différents : - sans glissement de vitesses ni différence de températures entre les deux espèces. - avec glissement de vitesses et différence de températures. Un modèle de condensation selon la théorie classique de nucléation homogène est aussi considéré. Les résultats théoriques sont comparés aux résultats expérimentaux existants.

  • Titre traduit

    Modeling of CO rotational relaxation in a free supersonic jet : condensation and shift phenomena effects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-200

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 49797
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.