Réceptivité des sols aux associations mycorhiziennes et aptitude prophylactique des mycorhizes

par Patrice Duvert

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean Vallade.

Soutenue en 1987

à Dijon .


  • Résumé

    La réceptivité des sols à l'association mycorhizienne a été étudiée avec les ectomycorhizes et les endomycorhizes VA. La méthode d'étude permet d'estimer la capacité du sol à autoriser le développement de l'association mycorhizienne sur des plantes-hôtes a partir d'un inoculum mycorhizogene introduit. L'étude du potentiel infectieux mycorhizogène des sols a été envisagée avec les deux ensembles symbiotiques afin de déterminer la capacité du sol, contenant un inoculum mycorhizogene naturel, à produire l'infection mycorhizienne sur des plantes-hôtes. La validité des deux concepts a été démontrée. Les sols ont pu être classés selon leurs niveaux respectifs de potentiel infectieux et de réceptivité

  • Titre traduit

    Soil receptiveness to mycorrhizal associations and prophylactic ability of mycorrhizae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.))
  • Annexes : Biblographie [p. 169]. 200 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1987/55
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.