Immobilisation des radioéléments provenant de déchets nucléaires sous forme de composés insolubles ou par réactions d'échanges dans une matrice de béton

par Jean-Michel Casabonne Masonnave

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Pierre Barret.

Soutenue en 1987

à Dijon .


  • Résumé

    Etude concernant les déchets nucléaires sous forme ionique en solution dans de très faibles concentrations (cs**(+), co**(2)+, sr**(2)+, uo::(2)**(2)+, th**(4)+, la**(3)+. . . ) et les éventuels anions (barates, phosphates, nitrates) qui peuvent les accompagner dans des concentrations plus importantes : effets retardateurs ou accélérateurs produits par ces espèces ioniques dans la réaction de prise des ciments. Résultats concernant l'immobilisation des cations, les échanges cationiques pouvant s'établir et la fixation du bore en solution.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 p.
  • Annexes : Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1987/26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.