Dopage du dioxyde de titane par oxydation anodique : Etude analytique et structurale, conséquence sur les propriétés protectrices

par Yosry Barakat

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de C. CODDET.

Soutenue en 1987

à Compiègne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'importance industrielle du titane et de ses alliages a montré la nécessité d'un développement technologique des méthodes de protection contre ce métal. Du point de vue électrochimique, le métal peut-être protégé par des traitements cathodiques ou anodiques. Dans ce travail, nous avons choisi la deuxième voie de protection, où nous avons appliqué une technique de dopage du dioxyde de titane par l'anodisation. Ce dopage d'oxyde a été réalisédans différents milieux tant acides que basiques. Les conditions électrochimiques appliquées sont diverses, elles incluent la nature de l'électrolyte, sa concentration, la température, la densité de courant. La couche anodique formée est analysée qualitativement et quantitativement par différentes méthodes physiques comme SDL, SIMS, XPS et MAN. Les résultats de ces analyses nous ont fourni des informations très importantes sur la composition, lza structure de la couche anodique et les éléments étrangers incorporés au cours de l'anodisaton. L'effet de ces éléments incorporés sur l'oxydation à haute température a été examiné entre 550 et 660°C. Les courbe cinétiques obtenues montrent un ralentissement net du phéomène d'oxydation par rapport à des échantillons de titane non anodisés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Non paginés

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 BAR 69
  • Bibliothèque : Université de Limoges. Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Limoges. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.