Logiques et sciences cognitives en intelligence artificielle

par Philippe Cornu

Thèse de doctorat en Contrôle des systèmes

Sous la direction de Pierre Le Beux.

Soutenue en 1987

à Compiègne .


  • Résumé

    Ce travail se scinde en deux parties : la première est consacrée à la logique et la seconde aux sciences cognitives. L'unité de ce travail se trouve dans le fait que l'objet de l'étude est le raisonnement humain, du point de vue de la non-monotonie que l'on cherche à modéliser dans la partie 1, et du point de vue du transfert de l'expertise de l'homme à la machine en conception de systèmes experts dans la partie 2. Partie 1 : Après quelques rappels sur des logiques non classiques utilisées en I. A. (topologique, modale, temporelle, trivalente,. . . ), il est proposé une nouvelle logique tri-valuée : la logique de l'instable qui vise a�� prendre en compte des propositions à valeur de vérité variable. Tout le reste de cette partie est consacré au raisonnement non-monotone. Après une brève revue d'approches existantes, il est proposé une analyse des causes du phénomène de non-monotonie. A partir de cette analyse, on présente un système : la logique des états prenant en compte la non-monotonie. Partie 2 : Dans cette partie, nous insistons sur la composante " Sciences Cognitives " de l'intelligence artificielle. L'essentiel (en fait, tout le second chapitre) de cette partie est consacré à une présentation d'une approche de transfert d'expertise basée sur l'analyse de la tâche et l'analyse de l'activité, suivant en cela la pratique ergonomique.

  • Titre traduit

    Logics and cognitive sciences in artificial intelligence


  • Résumé

    This thesis splits in two parts : the first one is devoted to logic, the second one to cognitive science. The unifying idea is in the study of human reasoning ; namely, in non-monotonic reasoning we try to model in part I, and through the problem of expertise transfer (from a human expert to the machine in the creation phase of expert systems) in part II. Part I : After a brief survey of some non-classical logics used in artificial intelligence (topological, modal, temporal, 3-valued,. . . ), we propose a new 3-valued logic : instability logic which purpose is to take into account some propositions which present fluctuations of their truth-value. We then study non monotonic reasoning. After a survey of existent approaches, we propose a new analysis of what can cause the phenomenon of non monotony. This analysis is the starting point for the description of a new system : the logic of states which take into account no monotony. Part II : In this part, we dwell on the cognitive sciences component of artificial intelligence. The main part (namely : Ch II) is devoted to a presentation of an approach of expertise transfer based on the analysis of the task and on the analysis of the activity, following in this the practice of the ergonoms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 110 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1987 COR 0071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.