La corticothérapie immuno-dépressive dans le traitement de la myasthénie : à propos de 28 observations recueillies en 15 ans

par Nicole Labernardière

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Gérard Dordain.

Soutenue en 1987

à Clermont-Ferrand 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    D’ après 28 observations de myasthéniques, traités par corticoïdes, dans les services de neurologie au CHU de Clermont-Ferrand de 1971 à 1986, nous reprenons les aspects cliniques de l’ affection, les moyens utiles au diagnostic et les différentes thérapeutiques employées. En comparant nos résultats aux données de la littérature, nous tentons une mise au point sur la corticothérapie par voie orale avec ses indications actuelles, les différentes modalités d’ administration préconisées (notamment l’ emploi des « faibles doses » dans notre série) et les effets secondaires en découlant. Nous essayons enfin d’ évaluer son efficacité et de situer sa place parmi les autres alternatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f. 163-177

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque de Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 CL 1987 23
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Clermont-Ferrand 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.