Troubles cutanés et hyperthyroïdie

par Agnès Delafoulhouse

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Pierre Souteyrand.

Soutenue en 1987

à Clermont-Ferrand 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Se basant sur l’ étude de 22 dossiers, l’ auteur a relevé 3 pathologies cutanées qui semblent pouvoir être associées à une hyper-thyroïdie. Il s’ agit tout d’ abord du prurit, accompagné ou non de lésions urticariennes, qui peut être inaugural et dominer la symptomatologie. Il est remarquablement amélioré par l’ obtention de euthyroïdie alors qu’ il demeure rebel aux thérapeutiques habituelles. Le myxoedème prétibial quant à lui, pose le problème de son traitement, souvent décevant. Les meilleurs résultats semblent obtenus grâce à l’ utilisation d’ une corticothérapie en application locale. Un vitiligo enfin, associé à une hyperthyroïdie peut être le fait de l’ existence d’ un syndrome de chevauchement entre ces deux pathologies à probable déterminisme autoimmum. D’ autres anomalies dermatologiques, plus rarement associées dans la littérature à une thyrotoxicose, sont aussi passées en revue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f. 111-147

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque de Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 cl 1987 18
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Clermont-Ferrand 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.