Les agents nationaux en Bretagne, sous la révolution : édificateurs de la République dans l'Ouest (Décembre 1793-Avril 1795)

par Yves Tripier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Louis Le Guillou.

Soutenue en 1987

à Brest .


  • Résumé

    Les agents nationaux des districts et des municipalités, créés par la convention montagnarde (décret du 14 Frimaire an II, 4 Décembre 1793) furent spécialement chargés, sous l'autorité des représentants en mission, de veiller à l'exécution des lois révolutionnaires et de stimuler les autorités du district et des municipalités de leur ressort, souvent trop modérées au gré des comités parisiens et risquant d'inhiber l'action de la Convention. Travaillant dans un esprit révolutionnaire, les agents nationaux seront supprimés, en application de la loi du 28 Germinal an III (17 avril 1795), lorsque de belles éclaircies se manifesteront dans la situation de la France sur les plans intérieur et extérieur. I - Engagés au service de la Révolution, plus par conviction politique que par souci de carrière administrative, les agents nationaux sont des rouages importants du gouvernement montagnard, ils exercent en Bretagne une tutelle étroite et constante sur les autorités de leur district et des communes de leur circonscription. Ils sont choisis généralement par les représentants en mission, sur place et bien souvent avec le concours de bonnes volontés locales d'une capacité laissant à désirer en milieu rural. II - Les principales missions des agents nationaux sont de veiller à l'application des lois révolutionnaires, de républicaniser la Bretagne (missions lointaines et idéologiques), de participer directement à la lutte contre les nombreux adversaires de la Révolution dans l'Ouest et contre la crise économique grave qui sévissait alors (missions immédiates et de guerre). L'intérêt de cette recherche est d'analyser le sursaut décisif du gouvernement républicain, face à l'adversité intérieure et extérieure. Celui-ci, grâce à ses agents nationaux des districts et des municipalités, put assurer sa survie et étendre son contrôle sur une province excentrée, la Bretagne, qui lui échappait encore. Cette étude a permis à son auteur d'apporter quelques réponses objectives à l'épineux débat ouvert sur la Révolution française dans le cadre de son bicentenaire.


  • Résumé

    The provincial and municipal national officers appointed under the convention of the Montagne (enactment of 14th Drimaire, year II - 4 December 1793 -) were, under the authority of officials on mission, instructed to attend in particular to the execution of revolutionary laws and to excite to greater diligence the provincial and municipal authorities coming under their purview, which were believed to be exposing to mischance the action of the convention because of their moderation. These officers who worked in the spirit of the convention were to be removed (under application of the act of 28 germinal, year III - 17th april 1795 -) once the internal and external situation seemed brighter. I - they served the revolution more through political conviction than through concern for the furthering of their administrative careers thus providing the wheels of the Montagne government with an important driving force. In brittany, by rights of oversight, they watched constantly and strictly over the authorities in their provinces and the free towns in their districits. They were mostly elected on the spot by officials on mission who often relied on the good will of local inhabitants, but with qualifications that left much to be desired in rural areas. II - the principal missions of these national officers were to see to the application of revolutionary laws, to republicanize Brittany (remote and ideological missions), to play an active part in the struggle against the numerous enemies of the revolution in the west and at the same time to deal with the acute economic crisis of the times (war-time and urgent missions). The point of this research is to analyse the republican government's decisive action when confronted with internal and external adversity. Thanks to its national officers, the government was able to ensure its own survival and to extend its control overs an outlying province, brittany, which had not yet fallen under its grip. This research has enabled its author to find a few objective answers to the knotty debate opened on the French revolution within the framework of its bi-centenary commemoration.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. régionales de l'Ouest à Mayenne

Les agents nationaux en Bretagne sous la Révolution : édificateurs de la République dans l'Ouest


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : RC24320
  • Bibliothèque : Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO). Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TH 110

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 200563/1987/1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7077-1987-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 100
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.BREST.LET.1987
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 86-927
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. régionales de l'Ouest à Mayenne

Informations

  • Sous le titre : Les agents nationaux en Bretagne sous la Révolution : édificateurs de la République dans l'Ouest
  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • ISBN : 2-85554-062-3
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 181-193. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.