Les marchés du Sud Cameroun : leur rôle dans l'organsiation commerciale régionale : étude géographique

par François Kengne Fodouop

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Guy Lasserre.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Que cela tienne a l'abondance des cultures ou a l'intensite de l'urbanisation, il apparait aujourd'hui que le sud cameroun est une region constellee de marches. Ici, chaque village, chaque canton et chaque ville possede au moins un marche a fonctionnement periodique ou quotidien. Il faut y ajouter une foule de petits points d'echanges crees spontanement sur des voies de communication (routes et chemins de fer) ou a proximite des etablissements d'interet collectif (eglises, hopitaux, colleges, usines). Au 31 decembre 1985, le sud cameroun comptait 1. 536 marches inegalement repartis dans l'espace. Ces marches different les uns des autres par leur situation geographique, leur anciennete, leur equipement, leur frequence de tenue, leur pouvoir d'attraction, l'effectif des vendeurs qui les frequentent et la nature des produits commercialises. Cela etant, de tous les modes de distribution implantes dans le sud cameroun, le marche est celui qui realise le volume de ventes le plus eleve et qui exerce l'attraction la plus forte sur la clientele. C'est dans les marches en effet, que la quasi totalite des paysans de la region se reunissent pour vendre l'excedent de leurs recoltes. C'est egalement dans les marches que la majorite des industriels, des artisans et des revendeurs se rendent pour ecouler ce qu'ils ont fabrique ou achete a d'autres agents economiques. Les marches permettent de satisfaire pratiquement tous les besoins d'achat des ruraux et assurent l'essentiel du ravitaillement des citadins. A vrai dire, dans le sud cameroun, la clientele ne sollicite les autres formu


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Whether it be as a result of the abondance of crops or as a result of urban development, it will appear today that the south of cameroon is a region wellfed with markets. At the level of each small structured local or administrative unit there is a daily or periodic market. To these should be added a host of other small marckets created for spontaneous exhanches. There are located either at the convergence or terminus of road rail infrastructure, or simply near collective social physical infrastructures such as schools, hospitals, colleges or factories. By the 31 st of december 1985, the south of cameroon sustained some 1. 536 markets spatially unevenly distributed. They differ one from the other either by the geographical, situation, date of creation, frequency, associated equipment, attracting capability, the number of traders or simply by the nature of products exposed for sale. Of all the distribution channels located in the south of cameroon, the market is the one that carries the highest coefficient in the volume of goods sold as well as that which exerts a powerful pull on customers. It is in the markets that a near totality of peasants in the region meet to sell any leftovers of their produce. It is also in the markets that a good percentage of the industrialists craftsmen and retailers come in to dispose of what they have produced or bought from other economic agents. These markets satisfy in their entirely the purchasing capabilities of these

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (708 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 650-692

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Géographie - Cartothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 72331-82
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.