Stratégies de communication sociale dans les organisations

par Alain Labruffe

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Georges Thibault.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La communication n'est pas une priorite au sein des organisations et, quand elle existe, les strategies de sa mise en oeuvre se revelent partielles ou manipulatoires. La communication est limitee au "fait de se parler" au double plan dialogique et social, ce qui necessite un echange affectif et intellectuel pour converger vers des objectifs communs dans le respect mutuel des acteurs de la communication. Une methode operatoire repondant a cette definition est proposee : c'est "la dynamique de la communication" qui est comparee avec d'autres strategies de communication. Qu'en est-il dans la pratique des organisations? le "modele japonais" fournit un premier exemple paradoxal : accompli a l'interieur grace a la mise en oeuvre conjointe d'un ensemble de mesures de communication, conflictuel a l'exterieur en raison de sa visee hegemonique. En france, ou une serie d'enquetes aupres de quatre cents dirigeants et trois mille employes a ete menee, entre 1977 et 1987, mis a part quelques rares exemples ou la communication a pu etre instauree et developpee comme un moyen efficace et durable de gestion des ressources humaines, les organisations n'utilisent en fait que des strategies quand elles existent partielles, homeopathiques ou manipulatoires de communication. Les experiences recentes de "groupes d'expression" ou de "cercles de qualite" confirment ce point de vue, en revelant les pratiques reelles des cadres & dirigeants. Une typologie de leurs comportements est proposee pour demontrer que les adeptes pratiquants de la communication sociale constituent un pourcentage marginal au benefice d'une frange de la population employee (10% environ). Ce phenomene s'explique par le contexte culturel de notre pays qui exacerbe les rivalites et n'apprend pas les bases de la communication interpersonnelle. Les acteurs de l'organisation sont des lors confines dans un role taylorien qui tend a transformer, si l'on n'y prend garde, l'organisation en "machine totalitaire". Pour inverser cette tendance, l'auteur propose de restaurer la culture generale deficiente, et de donner a tous les acteurs de l'organisation francaise la pleine maitrise des outils et moyens de communication sociale.


  • Résumé

    Communication is not important at all in french organizations. When it exists, the strategies of its carrying out are not fair. We limit and refer communication as the fact of a talk between persons, supposing an emotional and intellectual exchange in order to reach common goals. This definition applies to an operational method : "the dynamics of communication" which is compared to other strategies of communication. How do organizations apply social communication and strategies ? the "japanese model" gives a paradoxal answer because it is at his best inside and through a worldwide struggle outside. In france, a survey about 400 managers and 3000 employees conducted from 1977 to 1987 shows that social communication in organizations is rare but efficient. Most of strategies used by organizations, when they exists, are only incomplete, insignificant or unfair. The recent introduction in french organizations of "expression groups" and "total quality control" sticks to this result. A typology of managers behaviour is proposed to show that adepts using social communication constitute a low percentage for the benefit of a fringe of the working population (about 10%). This lack of social communication can be explained in our cultural background which puts forward every kind of open fight, forgetting in its essence interpersonal communication. The actors of the organization are thus shutting themselves up in the pursuit of a taylorian part which is transforming, if our society does not pay attention to it, this organization in a "totalitarian machine". In order to reverse this tendency, the author suggests to the rehabilitation of a general culture which is lacking, and to give every actor in the french organization the full control of means and methods of social communication.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 486 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 1987/5
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.