L'art islamique et le soufisme : étude sur les fondements esthétiques chez le maître Soufi : Ibn Arabi : 1165-1240

par Ahmed Abdel Aal

Thèse de doctorat en Études arabes et islamiques

Sous la direction de Bernard Guillemain.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    L’objet essentiel de cette thèse est l'analyse du problème des images en islam. Nous avons considéré l'interdiction religieuse des images d'êtres vivants dans les hadiths du prophète Muhammad comme notre meilleur accès a l'étude de l'esthétique de l'art islamique. On sait que le monothéisme est le fond de la religion en islam, ce monothéisme, en dernier ressort, est une vision de l'homme, du monde et de dieu. Cette vision est celle qui a entrainé l'art islamique à dépasser le relatif vers l'absolu, l'immédiat vers le conceptuel. Or, l'esthétique de cet art allait se baser sur le conceptuel et l'imaginal, beaucoup plus que sur les données immédiates de la nature. Nous avons expliqué qu'une vraie appréciation de la vocation de l'art islamique vers l'abstrait et les formes stylisées, est une chose inséparable d'une profonde compréhension des principes spirituels de l'islam. Notamment, la société islamique à travers le moyen-âge a bien compris l'interdiction des images comme une question de dogme. L’auteur de cette thèse ne discute pas l'esthétique de l'art islamique à partir de son jugement personnel, mais à partir de la situation de l'image en islam, et à partir de la conception musulmane sur l'art. Pour réaliser ce but, nous avons choisi le grand maitre soufi, ibn arabi 1165-1240, qui a assimile l'expérience des cinq siècles de l'islam spirituel qui l'ont précédé. A travers la pensée d'ibn arabi, nous avons étudié la réalité de l'art islamique dans trois expressions : 1) abstraction et stylisation,2) arabesque,3) calligraphie. Selon cette étude, nous avons démontré qu'ibn arabi n'est pas seulement un grand soufi, mais un esthète et un critique d'art. Même les grands fondements de l'esthétique de l'art musulman se trouvent traites dans ses écrits tout en étant des enseignements doctrinaux. En outre, ibn arabi nous présente une explication originale et profonde pour le "problème des images", fondée sur ce qu'il appelle "le monde de l'imagination". Ce nouveau portrait d'ibn arabi nous assure que les fondements esthétiques et l'art musulman sont bien lies a la métaphysique musulmane.


  • Résumé

    The main subject of this thesis is an analysis of the "problems of pictures in Islam". We have considered Prophet Muhammad’s hadiths that prohibit pictures of living creatures as the best access to the aesthetics of Islamic art. Monotheism is the essence of religion in Islam. It is a vision of man, world, and god. This vision has led Islamic art to surpass the relative to the absolute, the immediate to the conceptual. Hence, the aesthetics of Islamic art depend on the conceptual and the imaginal, more than on the imitation of given appearance of nature. We have explained that there is no true appreciation of abstraction and stylized forms, without a deep comprehension of spiritual principles of Islam. The Islamic society of middle-ages has understood the banning of pictures of living creatures as a question of faith. The author of this thesis doesn't discuss the aesthetics of Islamic art from a personal angle; discusses them in regard to the situation of pictures in Islam, and the impact of the conception of man, world, and god, in the mystical experience of Islam, whose teachings are based on the coran, and the tradition of prophet Muhammad. Among the soufis, we have chosen the thoughts of the great master ibn arabi 1165-1240, who had assimilated the experience of five centuries of spiritual Islam. Through ibn arabi, we have studied the reality of Islamic art, in three expressions:1) abstraction and stylization,2) arabesque,3) calligraphy. By this study, we have proved that ibn arabi isn't only a great soufi, but also an aesthete and a critic of art, who has presented to us a deep explanation of the problem of pictures in Islam, through the "world of imagination". This a new portrait of the great Islamic saint ibn arabi; accordingly to it, the aesthetics of Islamic art find its main fundaments in Islamic metaphysics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (461 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Robert Etienne.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH. 1987 ABDEL AAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.