Le psychotique chronique en institution et le psychodrame

par Yvette Ballion

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Georges Reddé.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    L'aire psychodramatique structure chez le psychotique un ordre du corps, du temps et de l'espace aux seuils d'une aire transitionnelle. L'histoire des patients au long passé institutionnel est indissociable de l'histoire de l'institution psychiatrique dans laquelle ils ont été internés, l'institution et le psychotique se rencontrant dans un accord tacite à la base de la chronicité. Le psychodrame va introduire dans la vie de ces malades un temps et un espace différents, d'abord à un niveau concret et formel puis au niveau d'un vécu lié à la dynamique corporelle. Le psychotique, de par sa pathologie même, ne peut se situer que "dedans" ou "dehors" alors que l'espace-temps psychodramatique est très proche de l'aire transitionnelle telle que l'a définie Winnicott. Dans ce lieu d'expérience, le thérapeute peut y conduire le malade à condition d'aménager la technique du psychodrame avec de nouvelles acceptions de la spontanéité, du renversement de rôles, du doublage. Le "jeu spontané" va mener au sentiment d'existence, alors que le "jeu organisé" mènera au sentiment du faire, le tout soutendu par le désir du thérapeute. Amener un patient à jouer sera une première thérapie en soi et les aménagements apportes permettront de travailler même avec le psychotique délirant, en spécifiant la

  • Titre traduit

    The chronic psychotic patient in institution and psychodrama


  • Résumé

    The psychodramatic area organizes for a psychotic patient a sense of body, time and space at the edge of transitional area. The story of the patient's own very long past within institution should not be dissociated from the history of the psychiatric institution where the patients have been placed in confinement. The institution and the psychotic patient always meeting with on implicit agreement based on chronicity. Psychodrama will bring in the patient's life a different notion of time and space, first of all on a concrete and formal level and secondly on a living experience linked with a physical dynamism. The psychotic patient, from his pathology itself can only place himself "within" or "out" whereas the psychodramatic notion of space and time is very near to Winnicott's definition of the transitional area. The therapeutist can bring the patient to the experimental place providing that the technics of psychodrama should be fitted up with a new acceptance of spontaneity, of upsetting parts and duplicating them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 1987/2
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5327-1987-38
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.BOR.LET.1987
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.