Etude comparative des appareils urticants des Chenilles processionnaires du Pin et du Chêne (Lépidoptères, Thaumetopoeidae) : fabrication des poils et des sécrétions urticantes, modes d'action

par Françoise Rambaud Novak

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Michel Lamy.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La glande urticante de la processionnaire du pin est formee de cellules trichogenes productrices des poils urticants et de la proteine urticante, la thaumatopoeine qu'ils contiennent. Celle-ci a ete isolee et son mode d'action teste sur l'animal. La chenille processionnaire du chene possede un appareil urticant semblable au plan morphologique et anatomique. Un analogue de la thaumatopoeine est l'element urticant et son mode d'action est comparable a celui de la proteine urticante de la processionnaire du pin. La comparaison est etendue a d'autres chenilles et papillons urticants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 112 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 87.B-105
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 87.B-105
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.