Taxation des revenus, inégalité et bien-être social : quelques éléments d'analyse

par Patrick Moyes

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Henri Bourguinat.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 1 , en partenariat avec Université de Bordeaux I. Faculté de droit, des sciences sociales et politiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Nous evaluons dans cette these les effets redistributifs de la taxation des revenus sur la base de l'inegalite et du bien-etre social. Nous presentons trois resultats originaux : 1 - nous introduisons la notion de lorenz absolue dominance et nous montrons qu'il est possible de classer de maniere non ambigue deux distri- butions de revenus du point de vue de l'inegalite absolue, a partir des courbes de lorenz absolue de ces deux distributions, lorsque celles-ci ne se coupent pas. Nous comparons ce nouveau critere de dominance avec la lorenz relative dominance et nous demontrons empiriquement sa superiorite sur celle-ci. 2 - nous caracteri- sons les baremes minimalement progressifs au sens de fei (1981) a partir de leurs effets redistributifs : si un bareme est tel que la taxe acquittee augmente avec le revenu primaire, alors, quelle que soit la distribution primaire, la distribu- tion des revenus disponibles lorenz absolue domine la distribution primaire, et reciproquement. 3 - de meme, les baremes convexes sont caracterises a partir de leurs effets sur le bien-etre social. Nous montrons que, si le taux marginal de taxation augmente avec le revenu, alors, quelle que soit la distribution primaire, une amelioration ex-ante du bien-etre social a pour consequence une amelioration ex-post du bien-etre social, et reciproquement.

  • Titre traduit

    Income taxation, inequality and social welfare : some elements of analysis


  • Résumé

    We evaluate the distributive effects of income taxation by means of its impact on the social welfare and on the inequality of incomes. Three main original results are derived, namely : 1 - the concept of absolute lorenz dominance is introduced and it is shown to generate an unambiguous pairwise ranking when the absolute lorenz curves of the distributions do not cross. Absolute lorenz domi- nance is contrasted with relative lorenz dominance and it is empirically shown to exhibit a wider degree of comparability. 2 - minimally progressive schemes in the sense of fei (1981) are characterized by means of their redistributive effects : if tax liability is increasing with income, then, whatever the pre-tax distribution, the post-tax distribution dominates the pre-tax one in the absolu- te lorenz sense, and conversely. 3 - convex taxation is characterized by means of a simple and intuitively appealing welfare monotonicity property : if the margi- nal tax-rate is increasing with income, then, whatever the pre-tax distribution, a welfare improvement in the pre-tax distribution results in a welfare improvement in the post-tax distribution, and conversely.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-253 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-253

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BT 550002%87-17
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en économie.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1051-1987-203545487-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.