Intégration et différenciation dans le personnel politique français : l'exemple des maires urbains (1945-1984)

par Philippe Garraud

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Lagroye.

Soutenue en 1987

à Bordeaux 1 , en partenariat avec Université de Bordeaux I. Faculté de droit, des sciences sociales et politiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La politique semble être une activité de plus en plus spécialisée qui demande des compétences particulières et tend à devenir un métier au sens propre. A travers l'étude des activités des individus qui font, d'une manière ou d'une autre, et grâce à l'élection notamment, profession de politique, cette recherche est consacrée aux mécanismes de constitution d'une "classe" politique. L'analyse des modes de recrutement, des types de carrières et des logiques d'action et de légitimation conduit à mettre en évidence les normes qui permettent de conquérir et de conserver le pouvoir politique. Leur non respect ou leur non intériorisation est sanctionné par la rupture de la relation d'appartenance au groupe. Il apparaît alors que le personnel politique francais forme un groupe social spécifique, relativement homogène et unifié, qui est le produit de processus de spécialisation, de professionnalisation et d'autonomisation. L’étude empirique, fondée sur une démarche quantitative mais également de nombreux entretiens, porte sur les maires des cinq cents plus grandes communes de France depuis 1945.

  • Titre traduit

    Integration and differentiation in French political elites : the urban mayors (1945-1984)


  • Résumé

    Politics seem to be a more and more specialized activity which requires particular competences and becomes an occupation or a job. Through the study of men's activities who make profession of politics, across election notably, and under a form or an other, this research deals with mecanisms of formation of a political "class". The analysis of modes of recruitment, careers, action and legitimation conducts to put in a conspicuous position the norms which allow to conquer and to preserve political power. Their non respect or non internalization is sanctioned by the breakdown in the relationship of membership of group. Then it appears that French political elites form a specific social group, relatively homogeneous and unified, which is the product of processes of specialization, occupationalization and autonomization. The empirical study, based on quantitative methods but also many interviews, focuse on the five hundred greatest towns mayors of france since 1945.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-572 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 485-523

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BT 550002%87-4
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 87 GAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.BORDEAUX.DROIT.1987
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1051-1987-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.