Les discours tenus dans la revue "le français dans le monde' : 1961-1981

par Sophie Moirand

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean Peytard.

Soutenue en 1987

à Besançon .


  • Résumé

    L'objectif principal de la thèse est de mieux comprendre le fonctionnement, la constitution et l'évolution d'un domaine particulier (l'enseignement des langues) au travers de l'analyse des discours qui circulent en son nom dans une revue (créé au début des années 60, à destination des enseignants de français langue étrangère), et dans les rapports que ces textes entretiennent avec les discours des linguistes et d'autres spécialistes des sciences humaines. L'auteur propose une approche empirique qui part de l'observation des régularités formelles rencontrées a la surface des textes et de la mise en relation de différents types d'indices afin de formuler des hypothèses "construites" sur le fonctionnement des variétés discursives ainsi dégagées. Elle s'effectue en trois étapes successives : la première reste à l'intérieur du cadre formel de l'énonciation (Benveniste, Culioli), auquel on intègre le lexique et la syntaxe; la seconde remonte au cadre pragmatique et recherche la forme des macro-actes sous-jacents; la troisième s'interroge sur le projet rhétorique du scripteur (cadre argumentatif). L'auteur en arrive à la conclusion que deux variétés principales semblent fonctionner : un discours apparemment homogène, et prescrivant des savoir-faire, s'organise autour de verbes illustrant les rapports assignes aux acteurs et objets de la classe de langue (une analyse casuelle a été opérée -Fillmore); un discours explicitement hétérogène, et faisant largement place à d'autres, cité ou évoqué des discours tenus ailleurs, mentionne ou invoque des théories, méthodes ou notions, concepts appartenant aux sciences du langage ou à d'autres sciences humaines (une étude de ces intertextualités a été effectuée -Bakhtine). L'hypothèse développée par l'auteur est que l'usage exclusif, conjoint ou alterne de ces deux discours, la manière d'user de ces hétérogénéités montrées permettent de repérer dans un texte, au-delà de son fonctionnement dialogique, les "représentations" qu'un scripteur particulier, a un moment de sa trajectoire professionnelle, parait avoir de la didactique des langues et de son objet.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par Hachette à Paris

Une Histoire de discours : une analyse des discours de la revue "Le Français dans le monde" : 1961-1981


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (VIII-802 f.)
  • Annexes : Bibliographie f.718-739. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1987.1009.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1987.1009.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1987.1009.3
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 211036.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 211036.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 211036.3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par Hachette à Paris

Informations

  • Sous le titre : Une Histoire de discours : une analyse des discours de la revue "Le Français dans le monde" : 1961-1981
  • Détails : VIII-802 p
  • ISBN : 2-01-013641-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 719-739. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.